EWC 2021 | ROUND 3 | BOL D’OR

 De gauche à droite : Roberto Rolfo – Robin Mulhauser – Pierre Chapuis – Randy De Puniet

Crédit : Franck Millet Communication – Stéphane Valembois

 Crédit : FIM EWC

La 3ème épreuve du Championnat du Monde d’Endurance se déroulait ce week-end au circuit du Castellet en France. Après une belle course mais inachevée aux 24h du Mans et une prometteuse 5ème place à Estoril, le Team Moto Ain avait l’ambition de continuer sur sa lancée. Grâce à l’engagement des pilotes, une stratégie de course efficace et une bonne gestion des différentes averses nocturnes, le team a réussi à progresser dans le classement général pour finir sur la deuxième marche du podium.
Parti 11ème, Randy De Puniet finissait son premier relai à la 6ème place. Relayé par Roberto Rolfo et Robin Mulhauser, le team a maintenu un classement entre la 6ème et la 8ème place sur les relais de jour, avant de faire la différence pendant la nuit. 5ème au bout de 8h de course, puis 3ème à la mi-course (12 heures).
A contrario des leaders qui partaient à la faute sous la pluie ou sollicitaient trop leur mécanique sur ce circuit très rapide, le team a continué d’enchainer des relais constants et des chronos réguliers.
Un peu avant la 13ème heure, le team s’installait solidement à la 2ème place, pour ne plus la lâcher. Connaissant mieux les gommes pluies Dunlop, Robin et Roberto ont doublé leurs relais pendant la nuit. Au petit jour, sur une piste séchante, Randy doublait également ses relais pour soulager à son tour ses partenaires.
Avec des ravitaillements et des relais réglés comme une horloge, le team conservait cet excellent classement jusqu’au passage du drapeau à damiers.
Le team moto Ain vous donne rendez-vous le 9 octobre 2021 en République Tchèque pour la finale du Championnat du Monde d’Endurance FIM-EWC.
Pilote : Randy De Puniet | Crédit photo : IPONE

Pierre Chapuis – France – Directeur de l’équipe

 » Je suis content et fier de mon équipe, de mes pilotes. Pour un français, faire un résultat en France est toujours quelque chose de spécial. La couverture média est toujours plus forte ici qu’ailleurs. Il y a plus de pression mais aussi plus d’émotions à vivre qu’à l’étranger. Nos amis, nos partenaires avaient fait le déplacement dans le sud. Au Paul Ricard, on est à coté du siège social d’Ipone. Ils étaient là, nombreux, à nos cotés.
Enfin, pour tous les teams, les 2 courses de 24 heures sont les 2 rendez-vous clés de la saison d’endurance. Elles en sont le summum. Tout cela mis bout à bout fait que, émotionnellement, ce Bol d’Or 2021 vient de nous faire vivre des moments très forts qui nous impactent vraiment.
Techniquement, pour la partie course, on sait que notre moto est légèrement en retrait par rapport aux motos d’usine. Alors, comme d’habitude, on a misé sur nos valeurs : la régularité, la solidarité, l’engagement. Dunlop nous a aussi bien aidé à faire les bons choix parmi les gommes pluie lorsque les conditions météo étaient changeantes, voire chaotiques. J’ai été pilote d’endurance, je sais ce que c’est de rouler sur piste mouillée et de nuit. On n’y voit rien. La moto glisse au freinage, à l’accélération. Mentalement et physiquement, il faut être vraiment très fort pour rouler dans ces conditions avec plus de 200 chevaux, et prendre près de 300km/h dans la ligne droite du Mistral. Certains pilotes sont partis à la faute, Robin et Roberto sont restés sur leurs roues. Je leur tire mon chapeau. Au petit matin Randy a pris aussi ses responsabilités. Il a rajouté encore un peu d’avance sur le 3ème et a doublé lui aussi ses relais. C’était vraiment important. A ce moment-là, nous étions les seuls représentants Yamaha et Dunlop en haut du tableau, les teams Factory ayant abandonné durant la nuit. Nos partenaires comptaient sur nous. On a répondu présents.
En fin de matinée, avec un « capital temps » confortable acquis au fil des tours, on a pu gérer la fin de course sans trop de stress.
Nous rêvions au podium EWC… un jour. C’est fait, et cette « victoire » restera à jamais chargée d’émotions. »

Pilote : Robin Mulhauser | Crédit photo : IPONE

Roberto Rolfo – Italie – Pilote Moto Ain

« J’aime décrire le Bol d’Or comme une course longue, imprévisible et fatigante. Cette édition restera une expérience unique pour moi. Les changements de températures, 26°C le jour, 14°C la nuit, et l’alternance de soleil et averses m’ont permis de faire parler mon expérience et d’éviter tous les pièges. Lorsqu’on prend un relai au Bol, il faut être tout de suite prêt à rentrer en piste pour taper un bon 320-330 km/h dans la ligne droite du Mistral. Cette année, je m’étais bien entrainé pour ça. Je me sentais bien. Pendant la nuit, j’ai pu enchainer 2 relais consécutifs, et gérer la fatigue. La gestion d’une course d’endurance de 24h est souvent aléatoire et éprouvante. La nuit arrive, la fatigue aussi. Le matin est long à venir, et on a même parfois envie d’abandonner, tellement la ligne d’arrivée semble loin. Mais cette année, ce n’était vraiment pas le cas. On en avait tous envie. Quand on a passé le drapeau à damier, je me suis dit: ça y est, nous l’avons fait ! C’était palpitant. Ce premier podium « EWC » après 2 titres de Champions du Monde « SuperStock » est incroyable. Nous sommes passés entre les gouttes et nous avons réussi là où certaines équipes officielles se sont faites piégées. Nous sommes fiers du travail accompli et encore plus motivés pour aller plus loin et avoir de meilleurs résultats. »

Pilote : Roberto Rolfo  | Crédit photo : IPONE

CLASSEMENT  _______________________

 

CLASSEMENT FINAL 24H – BOL D’OR

1/ SERT YOSHIMURA SUZUKI

2/ MOTO AIN – YAMAHA

3/ BMRT 3D – KAWASAKI

CLASSEMENT PROVISOIRE FIM EWC

1/ SERT – Suzuki 141 pts
2/ VRD – Yamaha 105 pts
3/ FCC-TSR – Honda 89 pts
4/ SRC – Kawasaki 87 pts
5/ BMW Motorrad Endurance Team – 84 pts
6/ MOTO AIN – Yamaha 72 pts

CALENDRIER  _____________________

 

 

  • 12 – 13 Juin, 24 Heures du Mans, France
  • 17 Juillet, 12 Heures d’Estoril, Portugal
  • 18 – 19 Septembre, Bol d’Or (24 heures), France
  • 10 Octobre, 8 Heures de Most, République Tchèque

_____________________________________________________________________________________________

    SUIVEZ-NOUS !

Facebook : @Team Moto-Ain#96
Instagram : @moto_ain
www.motoain.fr
______________________________________________________________________________________________
TEAM MOTO AIN                               
team@motoain.fr
+336 09 73 32 05
Contact presse MOTO AIN | Thierry Limonne | thierry.limonne@free.fr | +336 41 87 27 15
2021-09-21T13:35:11+00:0021 septembre 2021|